La licorne française Mirakl lève encore 472 millions d’euros

L’ambition de cette jeune pousse créée en 2011 par Philippe Corrot et Adrien Nussembaum, est en effet de permettre à des commerçants d’entrer en compétition avec les géants du e-commerce, voire même de ne plus dépendre d’eux. Pour se rémunérer, Mirakl prélève un pourcentage des ventes réalisées par ses clients.