Le spécialiste français des places de marché en ligne Mirakl lève 555 millions de dollars

L’ambition de cette jeune pousse créée en 2011 par Philippe Corrot et Adrien Nussembaum, est en effet de permettre à des commerçants d’entrer en compétition avec les géants du e-commerce, voire même de ne plus dépendre d’eux. Pour se rémunérer, Mirakl prélève un pourcentage des ventes réalisées par ses clients.

La licorne française Mirakl lève encore 472 millions d’euros

L’ambition de cette jeune pousse créée en 2011 par Philippe Corrot et Adrien Nussembaum, est en effet de permettre à des commerçants d’entrer en compétition avec les géants du e-commerce, voire même de ne plus dépendre d’eux. Pour se rémunérer, Mirakl prélève un pourcentage des ventes réalisées par ses clients.

Mirakl, l’arme tricolore anti-Amazon qui vaut 3 milliards d’euros

Pour Mirakl, les rentrées se suivent et se ressemblent. Mais ses fondateurs ne s’en plaindront pas. Il y a un an tout juste, cet éditeur de solutions de places de marché explosait aux yeux du grand public, avec une levée de fonds de 300 millions de dollars (alors le record de la French Tech). La confirmation n’a pas attendu. Selon nos informations confirmées par l’entreprise, la pépite tricolore vient de réaliser un nouveau tour de table de 555 millions de dollars, soit la deuxième plus grosse levée de fonds de l’écosystème d’innovation tricolore derrière celle annoncée ce même jour par Sorare. Il s’agit par ailleurs de la cinquième plus importante pour une entreprise du secteur des logiciels en Europe.

Mirakl continue de faire des miracles : la preuve, il lève 555 millions de dollars

Le spécialiste français des places de marché en ligne a tout d’un grand. Après être devenu une licorne, Mirakl poursuit son irrésistible montée en puissance. Le groupe français vient de finaliser une nouvelle levée de fonds de plus d’un demi milliard de dollars (555 millions de dollars, soit 473 millions d’euros). Mirakl est désormais valorisé 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros).

Macron veut 10 géants de la Tech valant plus de 100 milliards d’euros en Europe d’ici 2030

La capacité des Européens à créer des start-up n’est plus à démontrer. Emmanuel Macron soutient toujours l’idée de voir 25 licornes françaises émerger d’ici 2025. Le président français encourage maintenant les néoentrepreneurs du vieux Continent à passer à l’échelle supérieure. Mardi soir, devant une centaine de représentants de scale-up (des start-up devenues grandes) et dix ministres européens, il dresse le portrait-robot des mesures à prendre pour renforcer cet écosystème. Le constat de départ est simple : l’Europe doit se doter de nouveaux géants dans la Tech pour pouvoir rivaliser avec les Américains et les Chinois.

Lire l’article sur le site du Figaro

Hugo Weber (Mirakl) : Mirakl fournit à ses clients des solutions logicielles de marketplace et de développement d’écosystèmes

Mardi 15 juin, Hugo Weber, directeur des affaires publiques chez Mirakl, est revenu sur les solutions logicielles de marketplace et de développement d’écosystèmes proposées par sa société, dans l’émission Tech & Co présentée par François Sorel.

Voir l’entretien sur le site de BFM TV

Mirakl atteint le statut de licorne en aidant les entreprises à devenir comme Amazon

Amazon a créé et détruit des entreprises tout au long de ses 30 ans d’existence, faisant de son fondateur l’homme le plus riche de la planète. Et le début de la pandémie n’a fait que renforcer la puissance de la plateforme de e-commerce d’Amazon. Est-il possible pour les entreprises de survivre et de transformer leur activité de e-commerce pour qu’elles ressemblent davantage à Amazon elles-mêmes ? Adrien Nussenbaum, entrepreneur en technologie, répond par l’affirmative. Avec son cofondateur et co-directeur général, Philippe Corrot, il a créé la plateforme de e-commerce Mirakl dans ce but. 

Lire l’article sur le site de Forbes