Interview de Philippe Corrot par Neomag

Philippe Corrot livre son point de vue à Neomag

Neomag a interviewé Philippe Corrot, expert en retail, numérique et e-commerce, afin qu’il apporte un éclairage sur les changements qui affectent progressivement les marques et le commerce classique, sur le « phénomène » Marketplace, mais aussi Uber ou le futur du e-commerce.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien ici.

Interview BFM TV de Philippe Corrot, co-fondateur de Mirakl

Mirakl, une application pour obtenir de meilleures places de marché sur internet

Philippe Corrot, co-fondateur de Mirakl, décrypte les mécanismes de son logiciel, Mirakl Marketplace Platform.

De l’intérêt des marketplaces pour les retailers ou les médias, à la récente levée de fonds de Mirakl en passant par sa stratégie d’internationalisation, il revient dans cette courte interview sur l’essentiel de l’actualité de son entreprise et du business model innovant qu’elle permet d’implémenter.

Interview – Good Morning Business, du 23 juillet, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Voir la vidéo

Mirakl devient le standard pour les retailers – Halfords Marketplace

Halfords lance sa Marketplace avec Mirakl

Halfords a lancé aujourd’hui sa Marketplace, qui permettra de fournir un choix plus large aux clients puisque Halfords prévoir de proposer plus de 40 00 références.  En choisissant Mirakl, cité par Tamebay comme « le nouveau standard pour les retailers », Halfords pourra se concentrer sur les produits qu’il maitrise le mieux, mais aussi tester de nouvelles catégories pour mieux répondre aux attentes des consommateurs.

Dans quelques semaines des centaines de nouveaux produits vont être introduits sur le site, renforçant la présence digitale de l’enseigne qui a atteint un chiffre d’affaire de 100 millions de livres pour la première fois l’année dernière.

La responsable marketplace d’Halfords, Nina Morris, l’explique : “ Ce lancement va nous permettre de répondre plus rapidement que jamais aux besoins de nos clients, avec plus de choix et un accès à plus de marques. Cette innovation va aussi nous permettre de cibler des clients qui n’achetaient pas chez Halfords jusqu’ici ».

Halfords a fait le choix de replacer le consommateur au coeur de sa stratégie, ce qui va sans nul doute très rapidement soutenir sa croissance et accroitre ses profits.

 

Lire les articles en anglais sur:

Tamebay – New Halfords Marketplace launched today

Retail Gazette – Halfords launches marketplace to add to customer choice

Retail Systems – Halfords unveils new digital platform

Direct Commerce – Halfords launches marketplace to widen customer choice

Retail Week – Halfords unveils online marketplace to offer 40,000 extra SKUs

The Drum – Halfords opens Marketplace to better test ecommerce trends

Post & Parcel – Halfords launches online marketplace

Ecommerce News – Halfords launches online marketplace

The Retail Bulletin – Halfords launches online marketplace

Retail Technology – Halfords extends range with marketplace launch

Retail Times – Halfords ties with Mirakl to launch Marketplace and offer 40,000 SKUs

Kam City – UK: Halfords Launches Online Marketplace

Essential Retail – Why are retailers launching online marketplaces?

Retail Technology Review – UK bike retailer Halfords boosts digital and e-commerce with online marketplace launch

Banzai – Eprice : forte croissance en 2015, soutenue par la Marketplace

Le groupe italien Banzai, propriétaire d’Eprice a publié des résultats encourageants pour le 2è trimestre 2015, montrant une forte accélération de sa croissance, avec +25 %. Le groupe réalise ainsi un chiffre d’affaire pour le 1er semestre 2015 de 88,3 millions d’euros contre 70,6 million au 1er semestre 2014.

La bonne performance des volumes de 3P marketplace est l’un des facteurs clés de cette performance, l’objectif de 200 commerçants actifs ayant été atteint et générant+26%  de commandes (681 000 au total) pour 372 000 d’acheteurs.

Eprice confirme avec ces résultats le succès du changement stratégique opéré avec la mise en place de sa Marketplace, lancée avec Mirakl.

Lire l’article sur Capital.fr

 

 

Mirakl lève 20M de dollars pour soutenir son développement international

De la start-up parisienne au leader mondial : itinéraire d’un succès en moins de trois ans

Mirakl vient de finaliser l’une des levées de fonds les plus importantes du marché français pour 20 millions de dollars en série B, soit 18 millions d’euros.

Cette opération s’est effectuée auprès des fonds d’investissements internationaux 83North représenté par Laurel Bowden, investisseur dans des succès mondiaux tels hybris, Qlik Tech ou Just Eat, Felix Capital représenté par Frederic Court et Dave Strohm (associé de Greylock Partners et investisseur fondateur de 83North). Réitérant leur confiance, les investisseurs historiques Elaia Partners et Laurent Dassault y ont également pris part. Ce second tour de table, après une première levée de fonds de 2,5 millions d’euros en 2012, va permettre à Mirakl de poursuivre l’export de son savoir-faire, notamment sur le marché nord-américain.

Fondée en 2012 par Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum, Mirakl a pour mission de d’accompagner les distributeurs, marques et e-commerçants dans leur transition vers la marketplace. En trois ans, la start-up parisienne a su séduire aussi bien des enseignes leader comme les Galeries Lafayette, Darty ou Boulanger, des pure players comme Menlook ou Alltricks que des médias comme The Beautyst ou Condé Nast. Mirakl connait une croissance vertigineuse (+ 200% de croissance entre 2013 et 2014, 22 nouveaux clients signées en 2015) et a ouvert deux filiales étrangères en 2014 : l’une à Londres et l’autre à Boston.

Convaincus de la force du modèle marketplace, les deux associés ont depuis le début les yeux rivés sur l’international. Mirakl a notamment accompagné des entreprises leaders comme Game ou Halfords au Royaume-Uni, Woolworths en Australie et en Nouvelle Zélande, ePRICE en Italie ou Best Buy en Amérique de Nord. Aujourd’hui, les 55 clients de Mirakl sont présents dans 11 pays.

Mirakl, la start-up parisienne tête de file de la révolution du e-commerce

C’est en premier lieu cette ambition internationale que les investisseurs viennent soutenir. « Mirakl grandit à une vitesse incroyable et nous sommes très heureux que des investisseurs de rang mondial nous accompagnent et nous aident à poursuivre notre belle aventure. Ces fonds serviront à consolider notre position de leader en Europe et nous permettront de soutenir le déploiement des marketplaces en Amérique !» déclare Philippe Corrot, co-fondateur et dirigeant de Mirakl.

Afin de proposer une plateforme au plus près des exigences des enseignes, des vendeurs et des consommateurs, Mirakl compte continuer à investir massivement en R&D et poursuivre son recrutement des compétences (développeurs et commerciaux). D’ici moins d’un an, les effectifs de Mirakl au niveau mondial auront doublé, passant de 50 à 100.

Pionniers dans le développement de la marketplace, Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum, respectivement dirigeant de la branche France et de la branche américaine, promeuvent depuis plus de 10 ans ce modèle de désintermédiation, où vendeurs et acheteurs interagissent directement, à l’image du succès d’Amazon, Airbnb ou Alibaba.

Philippe Corrot analyse ce changement de paradigme : « Aujourd’hui le monde du commerce est de plus en plus concurrentiel et les seuls qui parviennent à tirer leur épingle du jeu sont ceux qui remettent le client au cœur du dispositif. Sur une marketplace, les consommateurs peuvent trouver à la fois choix, bonne qualité de service et prix compétitifs. Aujourd’hui n’importe quel commerçant devrait avoir une marketplace.»

Pour Fréderic Court, fondateur et Managing Partner de Felix Capital, nul doute : « Qu’il s’agisse de commerçants établis, de start-up ou d’entreprises 100% marketplace, la place de marché en ligne séduit tout le monde car elle est source de profit sans prise de risque. Art, services aux professionnels, voyages,… bientôt tous les secteurs seront équipés et Mirakl a toutes les clés en main pour répondre à cette demande grandissante. »

Découvrez les articles de presse concernant la levée de fonds de Mirakl

Les Echos Business – La levée de fonds de l’été ? Mirakl lève 20 millions de dollars

Frenchweb – Mirakl lève 18 millions d’euros pour accélérer en Amérique

Le Figaro – Mirakl lève 18 millions d’euros pour aller aux États-Unis

Challenges – Mirakl : la nouvelle étoile montante de la French Tech

La Tribune – Le frenchy Mirakl, architecte des places de marché en ligne, lève 18 millions d’euros

L’usine Digitale – Mirakl, la jeune pousse tricolore qui valait 100 millions de dollars

Mirakl nomme Adrien Nussenbaum à la tête de sa branche US

Mirakl nomme l’un de ses co-fondateurs à la tête de son bureau à Boston, pour séduire les retailers américains

Mirakl, acteur de référence dans le secteur e-commerce, annonce qu’Adrien Nussenbaum, l’un de ses co-fondateurs, deviendra à partir de cet été président de la branche américaine de l’entreprise française. Ouvert en 2014 après celui de Londres, le bureau américain du leader mondial des solutions marketplace, situé à Boston, verra son équipe consolidée pour soutenir l’accélération de son développement outre-Atlantique. Déjà en poste aux États-Unis, Kamal Kirlapani est nommé vice-président et manager général pour l’Amérique du Nord.

Alors que Mirakl continue d’évangéliser le marché européen et de prouver au quotidien la pérennité et la rentabilité du modèle économique de la place de marché, de plus en plus de sociétés franchissent le pas partout dans le monde. C’est le cas d’enseignes emblématiques du retail américain qui décident de se lancer dans l’aventure marketplace. Parmi elles, Best Buy Canada. qui a choisi Mirakl pour créer sa marketplace.

Un tournant pour l’une des « Pépites » de la French Tech

Diplômé d’HEC, de l’Université de New York et ancien associé senior chez Deloitte, Adrien Nussenbaum coécrit la belle histoire de Mirakl depuis ses débuts. En 2006, il cofonde Splitgames, la première marketplace BtoC dans le domaine des jeux vidéos avec Philippe Corrot, ancien dirigeant et fondateur de Keyrus, une des premières web agency. Splitgames est ensuite rachetée par la FNAC et servira de fondation technique et commerciale au tout nouveau département marketplace de la célèbre enseigne; un département que les deux associés dirigeront jusqu’en 2011. L’année suivante, Mirakl est créé pour démocratiser cette solution innovante de plateforme marketplace.

En moins de trois ans, la start-up française est devenue leader mondial et vient d’être désignée comme l’un des ‘Cool Vendors for Digital Commerce 2015’ par le cabinet Gartner.

Fort de plus de 13 ans d’expérience dans le conseil en stratégie de développement, Adrien Nussenbaum a pu accompagner des entreprises majeures du retail face aux transformations du marché. Grâce à son expérience internationale et à son expertise e-commerce, il est devenu un excellent analyste des innovations marketplace et sera un interlocuteur privilégié pour tous les acteurs du marché américain.

«Jusqu’ici les grandes enseignes américaines se sont détournées de leurs marketplace, cédant leurs plateforme et les revenus associés au géant Amazon. En Europe, le marché est bien plus éclaté. Des enseignes aussi importantes que les Galeries Lafayette, Darty ou El Corte Inglés ont misé sur la plateforme développée par Mirakl pour augmenter leurs revenus sans coûts de stockage. L’Amérique du Nord est désormais en train de rattraper son retard. Mirakl y voit un vivier important d’entreprises on-line qui ne veulent pas se laisser damer le pion par Amazon ! » analyse Adrien Nussenbaum.

Kamal Kirpalani apporte quant à lui à Mirakl plus de 15 ans d’expérience en business development auprès d’éditeurs de logiciels. Il a notamment œuvré auprès de Workday, TouchCommerce et Bazaarvoice. Spécialiste des négociations de ventes, Kamal Kirlapani a mené et conclu des contrats de plusieurs millions de dollars avec des entreprises du top 2000 mondial.

Comment la Marketplace permet aux grands groupes retail d’innover

Innover dans le Retail: la vision de Philippe Corrot sur la Marketplace, livrée à Fabernovel

Cette interview de Philippe Corrot  a été conduite par Fabernovel, agence d’innovation, lors d’un « Faberdej ». Elle revient sur l’intérêt de mettre en place une marketplace afin de permettre aux grands groupes retail d’innover dans leur secteur, le monde de la distribution.

Ainsi, « la place de marché existe dans le commerce depuis toujours et constitue l’une de ses formes les plus efficaces, à la fois pour les clients et pour les vendeurs », commente Yannick Migotto, Senior Advisor et Expert Retail chez FABERNOVEL. Pour lui,  éliminer les barrières dans le commerce permet de saisir les meilleures opportunités:  « Les marketplaces sont aujourd’hui l’un des plus gros enjeu de croissance de l’e-commerce qui, pour rappel, représente un chiffre d’affaires de plus de 1 billion de dollars, mille milliards de dollars dans le monde. Les marketplaces sont aussi un enjeu fondamental d’innovation commerciale, comme le montrent les succès en matière des plus grands acteurs du e-commerce, de Amazon à Alibaba en passant par Cdiscount en France. »

Découvrez au travers de cette interview un retour sur le fonctionnement et les bénéfices de la marketplace, ainsi que les 5 piliers sur lesquels reposent sa réussite. L’exemple de la FNAC et la vision de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, apportent aussi un éclairage sur les fondements de la rentabilité des marketplaces. Enfin, un focus sur la conduite de ce changement chez les retailers et les impacts de la Marketplace sur leur business permet de mettre en lumière l’intérêt fondamental de la marketplace, que la majorité finira tôt ou tard par adopter.

 

Lire l’article sur le site de Fabernovel.